COURS PARTICULIERS
ET SOUTIEN SCOLAIRE
À TOULOUSE

La méthodologie pour une dissertation en économie



Les dissertations font partie du quotidien de tous les élèves. Que ce soit au lycée, à l’université, en prépa ou dans les grandes écoles, cet exercice est souvent au menu des différents examens.
Il s’agit d’un format qui donne plus ou moins de liberté au candidat ce qui constitue une arme à double tranchant. En effet, même si, contrairement aux questions de cours, l’étudiant est libre de choisir l’angle avec lequel il va aborder la question qui lui est soumise, il a l’embarras du choix qui va avec. La première difficulté de la majorité des étudiants étant de savoir par quoi commencer, ou encore comment organiser la multitude d’idées en rapport avec le sujet.
Dans cet article, nous vous proposons une méthodologie de rédaction d’une dissertation en économie. Nous mettons en avant différentes étapes dans un ordre qui peut changer selon les situations dans lesquelles peut se trouver l’étudiant.

-Lire et comprendre le sujet : cette étape, bien qu'évidente, semble négligée par un certain nombre d’étudiants qui se précipitent sur leurs copies aussitôt qu’ils ont aperçu des mots clefs leur étant familiers. Cette étourderie peut avoir comme conséquence, au mieux, une problématique peu pertinente, au pire, un hors sujet pouvant valoir une note quasi-nulle.
Si le sujet n’est pas une interrogation, il peut s’avérer utile de le reformuler en question.
Les documents annexes font pleinement partie du sujet et ils ne doivent en aucun cas être négligés.

-Trouver une problématique pertinente : il est essentiel de déterminer une problématique appropriée, car c’est cette dernière qui fait office de porte d’entrée au cœur du sujet.
En général, il est nécessaire de poser des questions intermédiaires pour pouvoir cerner le sujet dans sa globalité.

-Mobiliser les connaissances personnelles et faire une esquisse de plan : Selon la problématique, et à partir des connaissances acquises sur le sujet, il est temps de constituer un plan provisoire pour commencer à avancer.

-Mettre en place un plan détaillé à partir de ce qui ressort de l’étape précédente : une fois que toutes les idées sont posées, l’étudiant peut organiser sa rédaction sous forme de plan détaillé en prenant soin que ce dernier soit équilibré et cohérent aux yeux de la problématique traitée.

À partir de là, le plus gros du travail est réalisé. Il suffit maintenant de rédiger les différentes parties :

-L’introduction : dans laquelle il est question de présenter, problématiser et annoncer le plan.
-La conclusion : qui consiste à donner une brève synthèse des arguments majeurs du développement en revenant sur la problématique. Une ouverture pertinente aux yeux du sujet est une valeur ajoutée certaine.
-Le développement : il s’agit du cœur de la dissertation, nous le laissons pour la fin car une fois que tout est rédigé, il devient plus simple d'être cohérent sur l’organisation des idées.


Ces différentes étapes peuvent être organisées différemment selon la position de l’étudiant.

Viacours accompagne ses étudiants dans toutes les situations, et nos enseignants connaissent bien les savoirs méthodologiques à maîtriser afin de réussir un examen. Loin de proposer une recette clé en main à nos étudiants, nous cherchons à mettre en avant leurs spécificités dans la réalisation de leurs projets. On constate une augmentation de 3 à 4 points pour des élèves de terminale ES après quelques séances axées sur la méthdologie.